novembre 2015

Archive mensuelle

Pleine Lune du 25/11/2015 La compréhension.

Créé par le 25 nov 2015 | Dans : Non classé

Pleine Lune du 25/11/2015 La compréhension.

Elle peut s’accompagner d’une sensation de soulagement quand elle amène à l’action. L’action de soi, vers soi. Mais qu’en est-il quand elle reste de l’ordre du mental? Elle devient confusion. C’est ainsi que certains d’entre vous se sentent plus ancrer, plus en phase avec eux-même actuellement, tandis que d’autres vivent des déchirures intérieures, des dialogues stériles qui leur donnent la sensation d’une réalité qui s’échappe.

Mais la réalité ne s’échappe pas. Elle se crée. Si vous avez le mal de mer, peut-être est-ce car vous n’avez plus pied. Vos sensations sont un bel indicateur sur votre chemin. Ecoutez-vous quand vous vous exprimez : «J’ai le tournis à force d’avoir des idées» ou encore «Je ne sais pas où aller.» Chaque phrase a une résonance à l’intérieur de vous et il convient de s’appuyer sur cette résonance pour rebondir. Ainsi quand il y a trop d’idées, il convient de s’arrêter pour les amener à la vie (les accoucher). Et quand vous ne savez pas où aller, il convient de comprendre avant tout où vous êtes (avant de choisir une direction).

Cette notion de prendre une direction est essentielle actuellement. Mais rappelez-vous que cette direction servira avant tout votre coeur, votre être profond. Alors il ne sert à rien de regarder chez le voisin, car il ne vous donnera pas la réponse. Il suit sa propre direction, en accord à son âme. Et si vous avez du mal à mettre le doigt sur vous-même, nous vous invitons à parler, et pas que de choses concrètes. Laissez-vous aller à parler de vos rêves, à tout ce que vous taisez car cela n’a aucun rapport avec l’idée que les autres se font de vous, ou encore car vous avez peur du jugement de l’autre. L’autre a une idée de vous…une idée qui n’est pas vous. Vous-même, êtes dans ce rôle qui correspond à cette idée, mais est-ce encore confortable? Si vous cherchez une nouvelle direction à votre vie, c’est que cela ne l’est plus. Commencez à ne plus vous mentir et votre réalité se modifiera en conséquence.

Les énergies vous offrent l’opportunité de modeler la réalité à votre image. Alors osez vous regarder en face, au-delà des voiles qui ont été retiré. Osez vous regarder en face en regardant les autres dans les yeux. N’ayez pas honte d’avoir peur, non plus de l’autre, mais de vous-même. Car vous l’aurez compris, tout ce qu’il se passe dans votre vie actuellement et à plus grande échelle n’appelle qu’à un éveil toujours plus massif de l’identité de chacun. Ici, l’identité n’est plus un rôle, ici l’identité est à l’échelle de la planète. Elle offre un regard différent sur chacun et sur vous-même. Ce regard qui vous prouve, encore une fois, que votre différence est visible en l’autre, autant que l’unité. Rien est indissociable, et à force de vouloir faire une dissociation, la confusion se crée et elle ouvre la porte à toutes les émotions refoulées dans ce passé ou un autre.

Vous positionnez est important également. Laissez-vous inspirer mais pas influencer. Veillez à prendre votre place et à accepter votre pouvoir. Celui-ci a bien longtemps été délaissé en raison de tout ce qui se dit sur lui. Pourtant, être dans votre pouvoir, vous permet d’Etre, entièrement et pleinement. Si vous sentez un manque dans votre vie, rappelez-vous à votre pouvoir intérieur. Nous le redisons, vous pouvez modeler votre réalité et vos pensées sont importantes dans cette action. Elles le sont et la discipline aussi. Mais voyez la discipline comme un jeu et non une obligation. Vous êtes votre propre disciple, car vous êtes votre propre maître. C’est en cela, en ayant cette hauteur là face à vos pensées que vous orienterez votre route, que vous choisirez en conscience votre direction.

Un travail de construction intérieur se crée en vous. Vous devenez de plus en plus conscients du chemin parcouru mais également de celui à venir. Pourquoi? Car vous épousez votre âme, vous acceptez ce qui autrefois vous effrayait. Cela ne se fait pas forcément en grandes pompes. Plusieurs guérisons se font dans le silence, comme si la vie semblait couler, alors que chez le voisin il y a de nombreuses vagues. L’un n’est pas plus spectaculaire que l’autre pour celui qui sait écouter. Pour celui qui a compris que la vie est faîte de cycle et que chacun a son rythme et des mélodies différentes en fonction des moments.

Nous le redirons, ne cherchez plus la comparaison. Ne cherchez plus ce qui sépare mais bel et bien ce qui assemble. Ou dit autrement ne cherchez plus à faire semblant mais à être ensemble.

Avec toute notre douceur, notre soutien et notre bienveillance

Auteur: Ozalee – Farah Sahbi – www.ozaleesens.com

Conseils pour l’hiver = http://www.yang-sheng.org/archives/4319

Créé par le 10 nov 2015 | Dans : Non classé

Conseils pour l’hiver

Depuis le 8 novembre, selon le rythme cyclique du calendrier chinois, nous sommes entrés dans l’Hiver. Même si,selon notre calendrier occidental, nous sommes encore en Automne !

De façon invisible, la qualité énergétique de l’Hiver est déjà présente. Elle est caractérisée par un mouvement de condensation, de retour vers l’origine (entamé en automne via l’énergie du Métal). La sève descend dans les racines, les graines retournent à la terre, la lumière diminue, la température baisse tandis qu’une envie irrépressible de rester sous la couette se fait sentir.
L’élément Eau

L’Hiver est associé à l’élément Eau, le plus Yin des 5 éléments de la tradition chinoise.

Dans de nombreuses traditions, l’apparition de la vie se fait dans l’eau, ce que confirment d’ailleurs les scientifiques. La Vie est liée à l’Eau, indubitablement. Mais l’Eau est aussi la force de destruction naturelle la plus incontrôlable.

 » L’Eau
Le meilleur de l’homme est comme l’Eau,
Qui profite à tous et ne lutte avec personne,
Qui réside dans des lieux que les autres dédaignent,
En parfaite harmonie avec la Voie,
… »
Lao Tseu, Chapitre 8

L’Eau, symbole de vie et de mort, de début et de fin mais aussi d’éternel recommencement. L’élément Eau représente la fin de tout cycle de vie, la descente vers la mort, mais aussi la concentration de toutes les potentialités, qui donneront naissance à une nouvelle vie, à l’image d’une graine dans le sol. L’Eau, sans forme, peut s’adapter à toutes les formes.

Elle est sans limites, un espace infini de potentiel. Prendre ce temps de repli et d’intériorisation de nos vies permet de trouver un espace de liberté, un temps de latence pour nourrir notre créativité : Alors posons-nous, pour repartir tout neufs au printemps !

En effet, cette période la plus Yin de l’année, est synonyme de baisse de la lumière, refroidissement, dormance et hibernation. Et loin d’être vu en terme négatif, il est un moment très important de l’année, où l’on stocke et l’on se régénère.

L’Hiver est donc un moment de calme et de repos : Prendre du temps pour soi, pour réfléchir et se recentrer sur ses priorités, se reposer et se restaurer aussi. Rentrons dans notre cocon…
Les reins

Dans la tradition chinoise, l’Eau, est associée aux reins, véritable » batterie » de l’organisme, qui thésaurisent notre énergie, innée et acquise. C’est notre force vitale, celle qui nous permet de » donner un coup de rein « , de faire face avec courage dans l’adversité ou le danger. L’absence de courage aboutit à la peur, émotion liée à l’élément Eau, et qui en excès vient fragiliser les reins.

Aussi, soyons vigilants à ne pas vivre à « contre courant », en restant dans un mode de vie trop Yang, voire hyper actif, ce qui est souvent le cas dans notre société surtout en fin d’année, période de fêtes diverses. Ne pas suivre le rythme de la saison, c’est donc forcément venir fragiliser l’énergie de nos reins, et épuiser notre batterie. Alors se coucher tôt (avant 11 h le soir), faire une petite sieste après le déjeuner, privilégier les activités calmes et en intérieur, faire du Feu si c’est possible, permettra de se restaurer et de vivre cette saison dans la plénitude.

L’hiver, au-delà de sa douceur, comporte des risques : les refroidissements et leurs pathologies (rhume, grippe, etc), mais aussi les douleurs des lombes, la fatigue, et la dépression saisonnière par manque de lumière. Alors voici quelques notions, et beaucoup de bon sens, pour vous accompagner dans l’Hiver.
hiver-site2Conseils pour bien vivre l’hiver
Résister au froid :

L’hiver, le corps va être soumis à la baisse des températures, et va demander plus d’énergie pour être réchauffé. Notamment si vous avez une tendance à la frilosité, il va falloir mettre en place une stratégie » réchauffante » et protectrice :

Manger et boire chaud (fini le jus d’orange glacé du petit déjeuner ou les glaçons dans l’apéro !)
C’est aussi, bien sur, se couvrir avant de sortir par grands froids : notamment les pieds et les reins qui doivent rester bien au chaud. (la » ceinture de rein » de nos grands pères était une bonne idée); quitte à les stimuler avec une bouillotte en rentrant le soir.
Au moindre refroidissement, buvez de l’infusion de Gingembre, pour vous réchauffer et faire sortir le froid qui est entré dans vos poumons.

La diététique de l’hiver :

Eviter les aliments de nature » froide « , (les légumes et fruits de l’été : pastèque, melon, concombre, courgettes, radis, ananas, pamplemousse, blé, huîtres, et les glaces)
Privilégiez les aliments de nature » tiède ou chaude » (boeuf, crevette, mouton, poulet, citrouille, fenouil, oignon, poireau, châtaigne, noix, orge, millet, les légumineuses,) et rajouter des condiments qui réchauffent : gingembre, piment, cannelle, poivre, voire une goutte d’alcool fort par grand froid !
La saveur salée a une action similaire au mouvement de l’élément « Eau ». Elle fait descendre l’énergie et la fait rentrer dans les profondeurs. Favoriser cette saveur pendant l’Hiver (non pas en rajoutant du sel dans nos plats, mais en favorisant sans excès les mets naturellement salés), pour tonifier nos reins. On la trouve dans les algues, les poissons et fruits de mer, le canard, l’orge, et les eaux minérales gazeuses.
On rajoutera aussi des aliments de couleur sombre, _puisque le noir est associé à l’élément Eau_ : algues, sésame noir, haricots noirs, pommes de terre violettes, oeufs de lumpe, pour soutenir les reins.

Gérer nos peurs

La peur est l’émotion qui fragilise le plus les reins, alors soyons conscients de nos peurs, relativisons-les en vivant dans le présent, et évitons d’employer le mot » peur » dans notre langage courant !
Le Qi gong en Hiver

L’élément Eau est essentiel dans la pratique du Qi gong, puisque l’Eau maintient le » Jing « , notre essence primordiale, qui soutient la matière. En renforçant notre corps physique, en le tonifiant et le réchauffant par des exercices de Qi Gong dynamiques comme les Ba Duan Jin, nous renforçons ses capacités digestives et respiratoires, et donc son aptitude à récupérer de l’énergie.
Donc, contrairement à certaines idées reçues, le Qi Gong ne se doit pas forcément d’être lent et atonique. Au contraire, ramenons du Yang (Feu) dans le corps, avec des petits mouvements rapides comme les oscillations et les balancements, qui, pratiqués longtemps (une vingtaine de minute) vont réchauffer et tonifier le corps tout en relaxant le système nerveux.
On pratiquera également des exercices de Qi Gong plus internes comme le Xi Sui Jin, pour renforcer les os et nourrir les moelles.
La posture debout symbolise la force des reins. Ne dit-on pas d’ailleurs » se relever d’une épreuve « , ou d’une personne équilibrée qu » elle est » posée » ? La posture dite de l’arbre ou Zhan Zhuang Gong renforce cette attitude, cette capacité à » faire face « . Elle permet de tonifier tout particulièrement le dos et les jambes, où circulent les méridiens du rein et de la vessie.

Exercices de Qi Gong en l’Hiver

Etirez le corps et les méridiens : assis, jambes allongées devant vous, étirez vos bras au dessus de votre tête, puis en gardant cette extension, descendez devant vous, et posez vos mains sur les jambes ou attrapez la plante de vos pieds. Ceci permet de mettre en extension les zones de passage des méridiens du Rein et de la Vessie pour les stimuler.
Respiration de l’Eau : Faites descendre votre esprit dans le Dan Tian inférieur. Inspirez (lentement) avec une légère pause à la fin de l’inspir (avec la sensation de conserver votre énergie vitale). A l’expiration, videz les poumons par la bouche en formant un rond avec les lèvres comme si vous souffliez une bougie et « pousser » le souffle comme pour nettoyer l’intérieur. La respiration de l’Eau permet de masser doucement les reins pour les renforcer.
Méditation avec l’Eau : Frottez vos mains avec vigueur (montée du Feu) et mettez les face à face jusqu’à que vous sentiez le champ d’énergie qui les connecte. Prenez un verre d’eau (de source de préférence) entre vos mains et fixez l’eau du regard. Connectez-vous à son essence via vos 5 sens et méditez sur ses qualités. Laissez l’énergie (Qi) de vos paumes charger l’eau petit à petit. Puis buvez cette eau en conscience comme si vous buviez à la fontaine de jouvence. Cette eau magnétisée est un puissant allié de votre organisme pour nourrir votre énergie vitale.

Les auto massages de l’Hiver

Au moindre refroidissement, masser vigoureusement la zone lombaire et la base de l’occiput, pour les réchauffer et lutter contre l’attaque du froid dans le corps.
Points à stimuler pour augmenter vos défenses immunitaires : » Zu San Li » ou » Point des trois lieues « (36 E)
Pour renforcer l’énergie de vos reins, et vous redonner de la vitalité : » Yong Quan » ou » Source jaillissante » (1 Rn)

merci à Eric Boulain

 

SOURCE :

http://www.yang-sheng.org/archives/4319

Petitlouison |
Le Croquant |
Moaij |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Auriane & Pierre-Emmanuel
| Carnet de bord
| Consofrance